Jeunes

La mission jeunes ne peut pour le moment assurer ses prestations habituelles. Nous vous prions de nous en excuser.

Depuis 2017, le CDAD68 accueille régulièrement un ou une volontaire en service civique pour réaliser une mission à destination des jeunes. Initialement créée pour diffuser l’application « DigidocDroit. La Justice et toi » dans les établissements scolaires, cette mission ne cesse de s’enrichir aujourd’hui. Les personnes recrutées s’emparent vite du contenu des tâches à accomplir et n’hésitent pas à faire preuve d’initiatives. En général, leurs projets rejoignent leurs centres d’intérêts. Bien que les missions soient toutes différentes et varient en fonction des volontaires, ces derniers bénéficient du même encouragement et du même accompagnement pour leur permettre d’accéder à la profession à laquelle ils se destinent.

__________________________________________________________________

Ilona

Délivrer une première initiation au droit aux jeunes, tout en adaptant l’approche en fonction du public est très intéressant

PRÉSENTATION

Je m’appelle Ilona, j’ai 22 ans et ai décidé de faire une mission volontaire au sein du Conseil Départemental de l’Accès au Droit du Haut-Rhin (CDAD68). Je dispose d’un master Ressources Humaines, toutefois, j’ai éprouvé le besoin de faire une « pause » durant mes études, tout en restant en accord avec celles-ci c’est pourquoi je me suis dirigée vers une mission de Service Civique. Étant donné que j’aimais bien la proximité avec les jeunes, j’ai choisi cette mission.

REGARD SUR LA MISSION

La mission est très variée et libre, il est tout à fait possible de mettre en place de projets, de les concrétiser, de se déplacer pour voir sa mise en place.Le terme « jeunes » est très large ! Il m’a permis d’axer la mission qui m’a été confiée selon mes sensibilités.

Pour ma part, je voulais aborder les jeunes en difficulté, je me suis donc rapprochée des Maisons de justice et du droit de Colmar et de Mulhouse pour voir ce qu’il était possible de faire. Grâce à ces rencontres, j’ai pu utiliser ce que j’avais appris pour enrichir mes interventions dans les établissements scolaires.
J’ai également pu participer à un stage de citoyenneté avec des personnes de tout âge qui m’a permis de faire la rencontre de professionnels du droit passionnés par leur travail.
J’ai aussi eu la chance d’avoir une tutrice à mon écoute, et qui souhaitait me voir évoluer et me plaire dans cette mission, ce qui était réellement motivant pour moi.

C’est une super expérience, très enrichissante tant sur le plan personnel que professionnel, il y a tant de choses à faire, à mettre en place, pas de place pour l’ennui !